La réalité mixte, possible avec Oculus et Leap Motion

La plupart ne sont que des expérimentations de la réalité virtuelle. Néanmoins, cela est en train de changer grâce à la manipulation d’objets virtuels semblables à des hologrammes, dans le monde réel.

Ce procédé est possible avec la collaboration entre Oculus et Leap Motion qui a été annoncé, l’année dernière. Le contrôleur Leap Motion, un appareil qui repère les mouvements des bras allant jusqu’aux doigts, fait partie intégrante de leur projet.

Dans la vidéo qui nous est montrée, plus bas, l’ingénieur logiciel Raffi Bedikian met en valeur le nouveau système en manœuvrant des applications Windows, dans l’espace en face de lui. Il peut faire défiler des listes de messages, arranger les fenêtres comme bon lui semble, et même jouer sur la luminosité autour de lui. Il imagine les possibilités qu’il peut y avoir en passant de la réalité virtuelle à la réalité augmentée et vice-versa.

 

 

Ce changement doit se faire le plus simplement possible pour qu’aucune perturbation ne soit ressentie. Bedikian nous cite un exemple dans la vie de tous les jours :

« Vous pourrez effectuer le changement quand l’hôtesse de l’air vous tendra votre verre. Vous le prendrez puis vous activerez le switch pour retourner dans le film 3D. »

En fait, là où avant on était en quelques sorte déconnecté du monde réel, ce système de réalité mixte permet beaucoup plus aisément d’être présent aussi bien dans un monde que dans l’autre. Du coup, cela est assez pratique si l’on souhaite faire des pauses sans enlever le casque.

Quand la médecine s’en mêle

Les développeurs ne sont pas les seuls à explorer ce qu’à a offrir le contrôleur d’Oculus-Leap Motion. Des étudiants de l’École Nationale Supérieure d’Ingénieurs Sud Alsace ont pris part, dernièrement, à un projet utilisant la réalité mixte.

Deux étudiants, Paul Bourgeois et Cyprien Beaucreux ont essayé d’imaginer un voyage nanométrique du cerveau. Après avoir construit une salle d’opération virtuelle, ils y ont permis de réaliser des entrainements médicaux spécialisés qu’on peut comparer à des cours introductifs pour des chirurgiens.

Coeur

Bourgeois nous dit qu’avec le casque de réalité virtuelle et le Leap, les débutants pourraient s’entraîner dans un monde créé pour eux. Cela n’atteindra pas le ressentie d’avoir un vrai objet entre les mains. Néanmoins, la réalité mixte permettra de s’entrainer et d’apprendre les bons mouvements dans le cas d’une opération spécifique.

Pour leur prochain projet nommé « Room of Errors », il s’agira de placer un étudiant en médecine dans une salle virtuelle. Il devra faire attention à certains éléments qui pourraient se révéler dangereux pour le patient. L’étudiant aura ensuite à identifier ce qu’il ne va pas, basé sur son observation. Ce genre d’expérience est jugé comme étant plus profitable qu’un simple test de questions-réponses.

coeur

Récemment, la réalité mixte a également été abordée par Microsoft et son Hololens qui on le rappelle, préfère dans un premier temps, le mettre au service de la recherche médicale, de l’histoire et quelques autres domaines.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s