La RV du moment – 09

Ebay, en partenariat avec la société Myer, vient d’annoncer le lancement de son application en réalité virtuelle. Les internautes vont pouvoir choisir leurs produits en naviguant dans un espace en 3D à partir de maintenant. Une première dans le domaine de la revente de biens d’occasions.

C’est en Australie que la plateforme va se lancer dans un premier temps. Le marché de la réalité virtuelle et augmentée semble bien se porter au pays des kangourous comme nous l’affirme Steve Brenne, directeur marketing chez Ebay en Australie « Entre janvier et avril 2016, plus de 10 000 casques ont été vendus dans le pays ». C’est la société Myer, une chaîne de magasins australienne qui a construit la boutique en ligne en partenariat avec Ebay.

Ebay veut démocratiser la VR

Ebay semble vouloir rendre la VR accessible à tous, ce qui n’a rien d’étonnant, commerce et VR faisant bon ménage. . Pour ce faire le site à décidé d’offrir 20 000 casques aux internautes, il suffit de se rendre sur la version australienne du site pour récupérer son Google Cardboard, habilement renommé « Shopticals » pour l’occasion. La casque de Google semble être une bonne solution et la meilleure méthode pour faire son premier pas dans la réalité virtuelle, le New York Times l’a d’ailleurs bien compris également en offrant 300.000 cardboards à ses abonnés.

Un pari risqué…

La VR a beau se démocratiser dans l’ensemble des secteurs d’activités, certains s’y prêtent moins que d’autres. Difficile de dire maintenant si les clients seront d’avis d’insérer leur portable dans le cardboard pour ensuite visionner des produits avec une précision moindre, en se fatiguant sans doute les yeux au vu du manque de qualité du casque et en perdant beaucoup de temps. Ne serait-il pas plus simple de simplement naviguer sur son ordinateur pour retrouver le produit recherché ? Sans doute, mais ce n’est pas le public visé par Ebay et Myer. Les personnes susceptibles d’être intéressées par cette application seront sans doute « les chasseurs de bonnes affaires », ce que l’on peut retrouver sur les brocantes, ceux qui écument internet à la recherche de l’offre parfaite. Bref, ceux qui ne viennent pas récupérer un article précis. La navigation sur l’application et la disposition des éléments laissent supposer une telle cible.

…Mais qui peut rapporter gros

Il convient d’être prudent, l’application est en développement depuis un an et en décidant de ne la lancer que dans un seul pays pour le moment Ebay limite les risques tout en récupérant suffisamment d’informations sur les habitudes des consommateurs.  La société tente de prendre les devants de la scène et il est évident que ses plus grands concurrents observent de près le potentiel d’une telle application pour le secteur !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s